Journées de l'accession les vendredi 24 et samedi 25 mai à Bretteville-sur-Odon - Venez découvrir nos terrains ! Journées de l'accession les vendredi 24 et samedi 25 mai à Bretteville-sur-Odon - Venez découvrir nos terrains ! Journées de l'accession les vendredi 24 et samedi 25 mai à Bretteville-sur-Odon - Venez découvrir nos terrains !
En savoir +

Achat immobilier : les étapes de la demande de prêt immobilier

Que ce soit pour l’achat d’une maison ou d’un appartement, bien neuf ou ancien, ou l’achat d’un terrain, constructible ou non, il faut souvent passer par l’obtention d’un crédit auprès d’une banque. Mais quelles sont les étapes de cette demande de prêt immobilier pour le futur propriétaire ? Recherche de financement, capacité d’emprunt, accord de principe et délai de déblocage des fonds, FONCIM vous dit tout.

 

Définir votre projet et votre capacité d’achat

Avant même de se lancer dans la recherche de financement de votre projet, il vous faut en dessiner les contours et surtout les détails. Souhaitez-vous acheter une maison ou un appartement ? Optez-vous pour un logement neuf ou ancien ? Êtes-vous prêt à faire des travaux ? Ce bien immobilier va-t-il devenir votre habitation ou est-ce un investissement pour bénéficier de défiscalisation ? Il convient également de réfléchir à la localisation souhaitée, le nombre de pièces, la présence d’un extérieur, le prix, etc…
Ces questions vont vous permettre à la fois d’orienter vos recherches plus précisément, mais surtout de calculer votre enveloppe budgétaire. Cette étape est essentielle à la construction de votre plan. 

Également, en fonction de votre profil, tous les types d’achat et de crédits bancaires ne sont pas judicieux. Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux à vos attentes, vous devez avoir connaissance de vos moyens financiers comme votre apport personnel, votre capacité d’emprunt et votre taux d’endettement. Être correctement informé de vos ressources vous permettra d’analyser précisément la faisabilité de votre projet immobilier. Egalement, vous pourrez savoir rapidement à quel montant de crédit vous aurez droit.

Pour simuler gratuitement votre crédit immobilier, rendez-vous içi : [Calculer votre prêt immobilier].

 

Signature du compromis de vente

Votre budget fixé, vous pouvez vous lancer à la recherche de l’appartement ou de la maison de vos rêves. Une fois que vous avez trouvé votre bien, il faudra signer le compromis de vente. Celui-ci fixe précisément le prix du bien ainsi que les conditions de vente. Il contient également une clause suspensive primordiale, l’opération est conditionnée par l’obtention de votre prêt immobilier. 

Concrètement, ce contrat vous engage, vous et le vendeur, à conclure la vente à un prix déterminé. La signature du compromis est généralement accompagnée du versement par l’acquéreur, d’une somme égale à 5% ou 10% du prix de vente. Cette somme sera déduite du prix total de l’achat lors de la signature de l’acte notarié. Le compromis de vente prévoit entre 30 et 60 jours (généralement 45) pour que l’acheteur trouve sa solution de financement. Ce document permet au futur propriétaire de présenter son projet aux banques et organismes de crédit. Si vous choisissez finalement de ne pas conclure la vente, le vendeur gardera la somme versée lors de la signature du compromis. Vous pouvez conclure le compromis entre particulier ou faire appel à un notaire.

 

Trouver la banque qui financera votre projet immobilier

Une étape primordiale de votre projet est de trouver la banque qui vous pourra vous suivre dans votre projet. Pour trouver les meilleures offres, faites jouer la concurrence ! 

Vous pouvez solliciter plusieurs rendez-vous avec différentes banques et organismes de crédit pour obtenir la meilleure solution de financement. Ces professionnels pourront vous conseiller pour le montage de votre dossier de prêt et les différentes aides auxquelles vous pourrez prétendre.

Pour gagner du temps, vous pouvez aussi faire appel à un courtier immobilier. Ce professionnel sera chargé de vous obtenir les solutions de financement les plus avantageuses et les meilleurs taux de crédit possibles. Il faut savoir que le courtier a généralement des taux négociés directement avec les banques. Il faudra également prévoir la rémunération du courtier dans votre budget global d’achat. Les frais de courtage s’élèvent en général à 1% du montant emprunté.

 

Constituez votre dossier pour votre demande de prêt immo

Bien qu’il soit possible pour les emprunteurs de faire appel à un courtier spécialiste de l’immobilier, beaucoup se rendent directement en banque pour choisir la meilleure offre de prêt. Pour mettre toutes les chances de votre côté, préparez bien en amont votre dossier pour qu’il soit le plus complet possible. Sans lui, vous  ne pourrez pas demander un emprunt à la banque.

Que doit contenir ce dossier ?

# Documents personnels

Vous allez devoir fournir à l’organisme de crédit vos pièces justificatives personnelles qui sont :

  • Une pièce d’identité (passeport ou carte d’identité)
  • Un justificatif de votre situation familiale (livret de famille, de mariage, certificat de PACS, etc si vous empruntez en couple)
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (quittance de loyer, factures d’eau, électricité ou téléphone, attestation d’hébergement à titre gratuit)
  • Un contrat de travail, ou éventuellement un avenant si vous êtes salarié

# Documents relatifs à vos ressources et vos charges

Ces pièces permettent de justifier de vos ressources et de vos éventuelles charges auprès de l’organisme bancaire.

  • Vos 3 derniers bulletins de salaire ou les 3 derniers bilans comptables pour les travailleurs indépendants
  • Les relevés de vos comptes bancaires des 3 derniers mois
  • Vos 2 derniers avis d’imposition
  • Les justificatifs de vos éventuels crédits en cours
  • Le justificatif de votre apport personnel
  • Si besoin, un titre de retraite ou de pension, une attestation CAF
  • Tout document attestant de vos éventuels revenus fonciers (2044 et baux)

# Documents relatifs à la demande de prêt

Pour clôturer le montage du dossier, vous devrez présenter les documents en lien avec votre projet d’achat immobilier.

  • Le compromis de vente ou la promesse de vente, avec signature
  • Si besoin, le contrat de réservation pour une acquisition VEFA, ou
  • Le contrat de construction de maison individuelle, ou
  • Le permis de construire avec le justificatif des travaux à venir pour un logement ancien en rénovation (devis), et
  • L’ensemble des documents relatifs à la demande de prêt à taux zéro si vous êtes primo-accédant

 

Préparez votre rendez-vous avec la banque

La première prise de contact avec l’établissement bancaire que vous avez choisi pour votre projet est cruciale. C’est pendant ce premier temps d’échange que seront fixées plusieurs dispositions primordiales.

# Le type de prêt et de montage financier

Vous allez choisir l’offre de prêt qui vous convient le mieux parmi les propositions de la banque : prêt unique, à plusieurs lignes avec des durées différentes, des prêts aidés, remboursement différé…

# Le taux d’intérêt

Deux types de taux sont possibles, le taux fixe et le taux variable. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article [Taux intérêts immobilier].

# Durée de remboursement du prêt

En général, un crédit immobilier se rembourse en 15 à 25 ans. Cette durée sera fixée en fonction de votre profil, de votre projet immobilier mais aussi de votre volonté.

# Montant des mensualités de remboursement

Le ou les prêts devront être remboursés par mensualités. Le montant de la mensualité dépend de la somme globale empruntée et de votre capacité de remboursement d’emprunt. La date d’échéance de la mensualité doit être fixée par les deux parties. A défaut, celle-ci sera la date à laquelle le notaire a débloqué les fonds.

# Assurance de prêt

Lorsqu’un prêt immobilier est souscrit, il peut être accompagné d’une assurance emprunteur afin de couvrir le crédit. Bien que la souscription d’une assurance emprunteur ne soit pas une obligation légale, elle conditionne l’obtention du prêt par la banque. Plus précisément, vous serez contraint de souscrire au minimum une assurance emprunteur comprenant une garantie décès et invalidité pour obtenir votre crédit.

# Garantie du crédit

Lors de l’obtention du prêt, la banque vous demandera une garantie pour le bien en question. Ce mécanisme de garantie du crédit permet à l’organisme prêteur de se protéger en cas de cessation de paiement des mensualités de remboursement. L’établissement pourra alors récupérer les fonds avancés. Il existe plusieurs possibilités de garantie de crédit immo :  l’hypothèque, l’IPPD, la société de cautionnement, la caution solidaire, la caution fonctionnaire, etc…

 

Acceptation de l’offre de prêt immobilier

L’offre de prêt officielle sera adressée par l’organisme de financement que vous aurez choisi. Ce document doit préciser toutes les caractéristiques de votre crédit. Il est obligatoire et fait l’objet d’une réglementation juridique stricte.

Vous disposez d’un délai de 10 jours afin d’accepter ou non l’offre de prêt qui vous est faite. En cas d’acceptation de l’offre de prêt, vous devrez renvoyer le document signé à la banque pour signifier que vous acceptez les termes du contrat.

Pour en savoir plus sur le crédit immobilier, consultez notre rubrique [Prêt immo].

02.31.38.94.94